Rollers Cop's Pluvigner

Ouest France du 19 janvier 2015 - 2015 sera l'année des projets et des grands travaux

2015-sera-lannee-des-projets-et-des-grands-travaux

La salle Le Borgne affichait complet samedi soir pour les premiers voeux du maire Gérard Pillet. Plus de 400 personnes ont assisté à un exposé très nourri.

La relance du Plan local d'urbanisme

« Cela a constitué notre première décision », affirme le maire. Les préoccupations des particuliers et leurs nouveaux modes d'habiter ont beaucoup évolué. L'enjeu économique est d'importance, puisque de nouvelles entreprises souhaitent investir sur la commune. Le Plu permettra de les accueillir sur la zone d'activités de Bréventec. « Le paysage artisanal et industriel dans les dix ans à venir se dessine là », confirme Gérard Pillet.

Les travaux

Après la mise en service du restaurant scolaire en début de mois, d'autres chantiers importants vont démarrer. Pour l'extension du cimetière, ce sera en mars. A Saint-Michel, l'espace de jeux devrait être disponible pour l'été.

La rocade va aussi changer de physionomie avec la création d'une voie cyclable accessible aux piétons et personnes à mobilité réduite. « Nous souhaitons développer la qualité de vie », résume l'élu.

Pour la future école maternelle Joseph-Rollo, rendez-vous à l'automne. « Il faut préparer l'avenir », lance le maire. Le quartier de Bieuzy-Lanvaux n'est pas oublié avec le projet de salle multi-activités, « un lieu d'échange ».

Les sports

Parmi les 2 500 licenciés de la commune, certains vont bénéficier de meilleures conditions. C'est le cas en priorité des gymnastes. Pour les hockeyeurs, la demande d'une rambarde de sécurité a été transférée à Auray Quiberon terre atlantique (Aqta).

L'appel du pied de Gérard Pillet n'est pas passé inaperçu : « Sur les 24 communes, nous avons le seul club de hockey », glisse-t-il.

Concertation imminente

Pour respecter ses engagements de campagne, le maire annonce les grands débuts de la commission concertation pour février. « L'intérêt des Pluvignois est évident », ajoute-t-il. Dans cet ordre d'idées, le conseil municipal de jeunes va être relancé.

Le devoir de rester prudent

Faire plus avec moins, tel est le dilemme auquel est confrontée la municipalité. Pour la période 2015-2017, l'élu annonce une baisse des dotations de l'État estimée à 900 000 €. « Dans ce contexte, la prudence est de mise », conclut-il.

10 500

C'est le nombre d'habitants que pourrait compter la commune à l'horizon 2025. Pour cela, la construction de 1 000 logements sera nécessaire. « Projet très ambitieux », selon certains maires présents dans la salle.